Depuis le 10 octobre, l’église Saint-Pierre fait l’objet de travaux de rénovation. Sa toiture, qui avait été reconstruite en 1952-1953 suite à sa destruction durant la Seconde Guerre mondiale, commençait à fortement se détériorer.

Elle sera refaite à l’identique en ardoises, le faîtage en terre cuite avec des crochets en inox de couleur. Les gouttières seront en zinc avec plusieurs dauphins. Le clocher, qui est en bon état, ne sera pas refait. En revanche, de nouveaux abat-sons seront installés au printemps 2018.

Sur les deux épis de faîtage d’origine, un seul était encore visible, trop abîmé pour être restauré. Profitant des travaux de la toiture, ce sont deux nouveaux épis en zinc qui seront installés sur l’église. L’ancien épi en plomb est criblé d’impacts de balles datant de la Seconde Guerre mondiale. Il sera remonté et exposé à l’intérieur de l’église.

Les travaux vont durer jusqu’à mi-décembre. Ce projet financé à 58% par un emprunt de la commune, le reste par subventionné à 30% par la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR) et à 11% par réserve parlementaire.

Une fois les travaux de la toiture terminés, les deux entrées du cimetière se verront dotées de deux nouveaux portails en aluminium.

Notons que la toiture n’est pas la seule nouveauté de l’année concernant l’église. En juin 2017, une nouvelle horloge, qui permet de programmer les horaires de sonnerie des cloches, a été installée. Les cloches, qui ne sonnaient auparavant que l’angélus (7h, 12h, 19h), sonnent désormais toutes les heures, de 7h à 19h en semaine, et de 10h à 19h le week-end.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *